CITATIONS

PROVERBES JAPONAIS A MEDITER

- Aucune route n’est longue aux côtés d’un ami.

- Celui qui confesse son ignorance la montre une fois; celui qui essaye de la cacher la montre plusieurs fois.

- On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite.

- On commence à vieillir quand on finit d’apprendre.

- S’il travaille pour toi, tu travailles pour lui.

- Si l’on ouvre les mains tout le sable du désert peut y passer. Si on les garde fermées on ne peut obtenir que quelques grains.

- Si tu crois tout ce que tu lis, tu ferais mieux de ne pas lire.

- Une réputation de mille ans peut être déterminée par la conduite d’une seule heure.

- La pluie tombe toujours plus fort sur un toit percé.

- Si tu es pressé, fais un détour.

- Même pour être voleur, il faut apprendre dix ans.

- Les bonnes doctrines peuvent se passer de miracles.

- La neige ne brise jamais la branche du saule.

JIGORO KANO
Judo

- Plus l’ascension est longue, plus la montée est difficile plus grande sera la satisfaction … et plus magnifique sera la vue une fois au sommet .

- On ne juge pas un homme sur le nombre de fois qu’il tombe mais sur le nombre de fois qu’il se relève.

- Une technique supérieure surpasse la force.

- Nous nous entraînons pendant des milliers d’années, mais la victoire ou la défaite survient en un instant.

- Le judo a dépassé le stade primitif de l’utilité pour atteindre celui d’une science et d’un art.

- L’idée de considérer les autres comme des ennemis ne peut être que de la folie, et une source de régression.

- Surmonter l’habitude d’employer la force contre la force est une des choses les plus difficiles de l’entraînement du judo. On ne peut espérer progresser sans y parvenir.

- Dans toutes les sortes d’entraînements, le point le plus important est de se libérer de ses mauvaises habitudes.

- Le sens du sport n’est pas dans le score ou le record mais dans l’habileté et les moyens déployés pour y parvenir.

Morihei Ueshiba
Aikido

- Jour après jour, entraîner son cœur, peaufiner sa technique, utiliser l’Unité pour frapper la multitude ! Telle est la discipline du Guerrier.

- L’objectif de l’entraînement est de réduire la lenteur, de renforcer le corps et de polir l’esprit.

- Le fer est plein d’impuretés qui l’affaiblissent. En le forgeant il se transforme en acier et devient un sabre tranchant comme le rasoir. L’être humain doit se développer de la même façon.

- Blesser un adversaire, c’est se blesser soi-même.

- Contrôler une agression sans infliger de blessure, c’est l’Art de la Paix.

- Soyez reconnaissant envers les difficultés, les retours en arrière et les mauvaises personnes. Gérer de tels obstacles est une part essentielle de l’entraînement dans l’Art de la Paix.

- L’échec est la clé du succès ; chaque erreur nous apprend quelque chose.

- L’Art de la Paix, c’est de remplir ce qui est vide.

- Lors de l’entraînement, ne soyez pas dans l’urgence. Un minimum de dix années est nécessaire pour maîtriser les bases et avancer dans le premier niveau.

- Ne vous imaginez pas posséder toute la connaissance dans le costume du maître parfait.

- Vous devez continuer à vous entraîner quotidiennement avec vos amis et vos élèves pour progresser ensemble dans l’Art de la Paix. Les progrès viennent à ceux qui s’entraînent encore et encore.

- Vous reposer sur des techniques secrètes ne vous conduira nulle part.

- L’Art de la Paix peut être résumé ainsi : la vraie victoire est la victoire sur soi : laissons ce jour arriver rapidement ! « Vraie victoire » signifie courage inflexible ; « victoire sur soi » symbolise un effort continu ; et « laissons ce jour arriver rapidement » représente le glorieux moment de triomphe ici et maintenant. » Eloignez les pensées restrictives et retournez au vide véritable. Tenez-vous au milieu du Grand Vide. Ceci est le secret de la Voie du Guerrier.

Gichin Funakoshi
Karate-Do

- Si on apprend avec l’idée d’enseigner la technique à un autre qui ne la sait pas, notre progrès sera beaucoup plus rapide.

- L’homme sage cherche à égaler les qualités qu’il trouve chez les autres, et à éviter leurs défauts.

- Le karate-do est un art noble. Ceux qui s’enorgueillissent d’êtres capables de casser des planches et de briser des briques, ou qui affirment êtres capables d’arracher des morceaux de chair à leurs adversaires, ne connaissent absolument rien au karaté.  Ils jouent dans les branches et le feuillage d’un grand arbre sans avoir la moindre idée de ce que recèle le tronc.

- Ne critiquez pas les autres Arts Martiaux … La montagne ne rit pas de la rivière parce qu’elle est petite, la rivière pas de la montagne parce qu’elle ne peux bouger.
Chacun à ses propres caractéristiques et sa position dans la vie.

- Ne pensez pas que vous devez gagner, mais plutôt que vous ne devez pas perdre.

- Avant tout connais-toi, ensuite connais les autres.

EN BREF

Les valeurs véhiculées par le Judo et les arts martiaux, et d’une façon globale par les civilisations d’extrême orient sont sources de réflexion.
Dans notre groupe de travail, les membres travaillent selon une méthode qui a été développée pour le Judo mais qui fonctionne tout à fait pour le droit social et fiscal.
Le monde est sans doute un tout. Rien qui ne se passe ailleurs n’a aucune influence sur notre présent.

Si tu crois tout ce que tu lis, tu ferais mieux de ne pas lire.